La lente transition qui amena l’Europe médiévale vers la Renaissance a laissé dans son sillage des oeuvres musicales d’une grande richesse et d’une grande diversité. Les artistes du XVème siècle y inventent une nouvelle manière de peindre le monde, à la fois moderne et visionnaire, parfois aux frontières du réel et de l’imaginaire. Le Labyrinthe des passions rend hommage à cette époque charnière, complexe et foisonnante, où le dialogue des arts, la rencontre du profane et du sacré, concourra à forger la philosophie des siècles à venir. La Camera delle Lacrime poursuit ici sa recherche de nouveaux formats scéniques appliqués aux répertoires de la musique ancienne. La mise en lumière de ces mondes hybrides où le merveilleux et le monstrueux se rencontrent et se confrontent, créent les conditions pour plonger le spectateur d’aujourd’hui, le temps d’un concert, dans l’énigme d’un chemin de vie initiatique et labyrinthique.Equipe artistique : Bruno Bonhoure (voix ténor et direction musicale), Khaï-dong Luong (mise en espace et scénograhie), Sarah Lefeuvre (voix soprano et flûtes à bec), Leah Stuttard (harpe) et Julie Dessaint (vièle à archet).Cette création reçoit le soutien du Sémaphore de Cébazat et de Clermont Communauté. La Camera delle Lacrime est soutenue par la DRAC Auvergne, le Conseil Régional d’Auvergne, la Spedidam et l’Adami.Reprise de ce programme le dimanche 22 mars 2015 à 16h30 : Théâtre d’Aurillac – 4, rue de la Coste – 15000 Aurillac
Renseignements / réservations : +33 (0)4-71-45-46-04